•      codes couleur
    (#940e93/#AEB0E3) 

     

    IL VOUS FAUDRA peut-être INSTALLER ADOBE FLASH PLAYER 
    POUR ECOUTER LES MP3

     

     

    BAD GUY

      Hou hou ...

    White shirt now red, my bloody nose
    Sleepin', you're on your tippy toes

    Creepin' around like no one knows
    Think you're so criminal

    Bruises on both my knees for you
    Don't say thank you or please I do
    what I want when I'm wanting to

    My soul ?  So cynical
     
    REFRAIN
    So you're a tough guy

    Like it really rough guy
    Just can't get enough guy
    Chest always so puffed guy
    I'm that bad type
    Make your mama sad type
    Make your girlfriend mad tight
    Might seduce your dad type
    I'm the bad guy, duh
     
    INSTRUMENTAL
     
    I like it when you take control
    Even if you know that you don't
    Own me, I'll let you play the role
    I'll be your animal
    My mommy likes to sing along with me
    But she won't sing this song
    If she reads all the lyrics
    She'll pity the men I know
     
    REFRAIN
     
    INSTRUMENTAL
     
    bad guy  5X

     
     
     

     BELIEVER (LENT)

     BELIEVER (NORMAL)

     BELIEVER (KARAOKE)

    BELIEVER (EXTRAIT 1)

    BELIEVER (EXTRAIT 2)

    First things first
    I'mma say all the words inside my head
    I'm fired up and tired of the way that things
    have been, oh ooh
    The way that things have been, oh ooh

    Second things second
    Don't you tell me what you think that I could be
    I'm the one at the sail, I'm the master of my sea, oh ooh
    The master of my sea, oh ooh
     
    I was broken from a young age
    Taking my sulking to the masses
    Writing my poems for the few
    That look at me, took to me, shook to me, feeling me
    Singing from heartache from the pain
    Taking my message from the veins
    Speaking my lesson from the brain
    Seeing the beauty through the...
     
     
    REFRAIN :

    Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
    /... / Pain !
    You break me down, you build me up,
    believer, believer
    Pain ! --->
    Oh let the bullets fly, oh let them rain --->
    My life, my love, my drive, it came from...
    Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
     
     
    Third things third
    Send a prayer to the ones up above
    All the hate that you've heard has turned
    your spirit to a dove, oh ooh
    Your spirit up above, oh ooh
     
    I was choking in the crowd
    Building my rain up in the cloud
    Falling like ashes to the ground
    Hoping my feelings, they would drown
    But they never did, ever lived, ebbing and flowing
    Inhibited, limited
    Till  it broke open and rained down
    And rained down, like...

    REFRAIN :

    Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
    /... / Pain !
    You break me down, you build me up,
    believer, believer
    Pain ! --->
    Oh let the bullets fly, oh let them rain --->
    My life, my love, my drive, it came from...
    Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
     
    Last things last
    By the grace of the fire and the flames
    You're the face of the future, the blood in my veins, oh ooh
    The blood in my veins, oh ooh
    But they never did, ever lived, ebbing and flowing
    Inhibited, limited
    Till it broke open and it rained down
    It rained down, like...
     
    REFRAIN :

    / Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
    /... / Pain !
    You break me down, you build me up,
    believer, believer
    Pain ! --->
    Oh let the bullets fly, oh let them rain --->
    My life, my love, my drive, it came from...
    Pain !
    You made me a, you made me a
    believer, believer
     
     
     
     

     

     

     BIDONVILLE (2ème envoi de Marc)

    Bientôt, bientôt,
    On pourra se parler, camarade
    bientôt
     
    Regarde-la ma ville
    Elle s'appelle bidon,
    Bidon, Bidon, Bidonville
    Vivre là-dedans, c'est coton
    Les filles qui ont la peau douce
    La vendent pour manger
    Dans les chambres, l'herbe pousse
    Pour y dormir faut se pousser
    Les gosses jouent,mais le ballon
    C'est une boîte de sardines, bidon

    REFRAIN
    Donne-moi ta main, camarade

    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux
    Donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Regarde-la ma ville
    Elle s'appelle Bidon
    Bidon, Bidon, Bidonville
    Me tailler d'ici, à quoi bon?
    Pourquoi veux-tu que je me perde
    Dans tes cités? À quoi ça sert?
    Je verrais toujours de la merde
    Même dans le bleu de la mer
    Je dormirais sur des millions 
    Je reverrais toujours, toujours Bidon
     
    REFRAIN
    Donne-moi ta main, camarade
    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux
    Donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Donne-moi la main, camarade
     
    Serre-moi la main, camarade
    Je te dis "au revoir"
    Je te dis "à bientôt"

    Bientôt, 
    On pourra se parler, camarade
    Bientôt, 
    On pourra s'embrasser, camarade
    Bientôt, bientôt
    Les oiseaux, les jardins, les cascades
    Bientôt, bientôt
    Le soleil dansera, camarade
    Bientôt, bientôt
    Je t'attends, je t'attends, camarade.

     

     

     NUN LIEGET ALLES/ BACH (2ème envoi de Marc)

    Nun lieget al-les un-ter dir,
    Dich selbst nur aus ge-nom-men;
    Die Engel müs-sen für und für
    Dir auf zu war-ten kom-men.
    Die Für sten stehn auch auf der Bahn
    Und sind dir wil-lig un-ter than;
    Luft, Was-ser, Feur und ir-den
    Muss dir zu Dien ste wer-den.

     

    ECCE QUAM SIT

    Etché couam sit tibidoulché roubèn sos
    Couam sint tibican dida louminatou a

    Etché couam sit tibidoulché roubèn sos
    Couam sint tibican dida louminatou a

    Voxtoua doulchiss labiatou assount molia X2

    O méa luxé corcouloum
    Fac méssoloum tibi fiérisponsoum

    O méa luxé corcouloum
    Fac méssoloum tibi fiérisponsoum

    Voxtoua doulchiss labiatou assount molia X2

    Véni in ortouloum X2

    Loutchi ni a

     

     

    ET JE M'ÉVEILLE

    (texte validé par Marc)

    Tu te promènes
    C'est beau les quais de la Seine

    Et pourtant rien ne te souris
    Et l'Pont neuf n'est plus vraiment neuf
    Tu portes en toi trop d'errance et de doute
    Et des chansons que personne n'écoute
    Rêves d'enfant, arbres d'automne
    Feuille à feuille chassés par le temps

    Mais la force de la vie
    La beauté de Paris
    Le rire frais d'un enfant
    Qui courre vers les bras ouverts de sa mère
    La paix est dans le pas tranquille des passants
    Le parfum sucré de ce fleuve
    Et ce vieux couple main dans la main
    Et toi qui pourtant n'a pas lu souvent de poésies
    Ces deux vers ont surgi
    Sur ses pas l'azur se dévoile
    Et le vent d'étoile en étoile

    Eh ! Je m'éveille et je croque un morceau de soleil
    J'ai la pluie, le tonnerre, la lumière et le vent
    J'ai des envies de voyages
    A cheval sur le dos d'un nuage
    La vie est be---lle
    Wow wow wow

    (INSTRUMENTAL)

    Tu souris sur les jolis quais de la Seine
    aux bateaux mouches qui s'en vont
     mais reviennent rêves d'enfant, arbres de printemps
    Et promesses portées par le vent
    (sifflotement)
    Sur ces pas l'azur se dévoile
    Et le vent de voile en étoile

    Eh ! Je m'éveille et je croque un morceau de soleil
    J'ai la pluie, le tonnerre, la lumière et le vent
    J'ai des envies de voyages
    A cheval sur le dos d'un nuage
    La vie est belle !
    Hou !
    Woou woo wo...

    Et je m'éveille, je m'éveille, je croque un morceau de soleil
    J'ai la pluie, le tonnerre, la lumière et le vent
    J'ai des envies de voyages
    A cheval sur le dos d'un nuage
    La vie est belle
    Je m'éveille et je croque un morceau de soleil

    (on t'aime...)

     

    SHALLOW

    Tell me somethin' girl
    Are you happy in this modern world?
    Or do you need more?
    Is there somethin' else you're searchin' for?
     
    I'm falling
    In all the good times I find myself longin' for change
    And in the bad times I fear myself
     
    Hou hou hou
     
    Tell me something, boy (sop + mezzo = hou hou)
    Aren't you tired tryin' to fill that void? (hou hou)
    Or do you need more? (hou)
    Ain't it hard keeping it so hardcore? (hou)hhh
     
    I'm falling
    In all the good times I find myself longing for change
    And in the bad times I fear myself
     
    REFRAIN
    I'm off the deep end, watch as I dive in
    I'll never meet the ground
    Crash through the surface, where they can't hurt us
    We're far from the shallow now
     
    In the sha-ha-sha-ha-low 
    In the sha-shala-la-la-low

    In the sha-ha-sha-ha-ha-low
    We're far from the shallow now
     
    Wooaaaah!
    Woaaaaaaaaaaah!
     
    REFRAIN
    I'm off the deep end, watch as I dive in
    I'll never meet the ground
    Crash through the surface, where they can't hurt us
    We're far from the shallow now
     
    In the sha-ha-sha-ha-low 
    In the sha-shala-la-la-low

    In the sha-ha-sha-ha-ha-low
    We're far from the shallow now
     
    In the sha-ha-sha-ha-low 
    In the sha-shala-la-la-low
    In the sha-ha-sha-ha-ha-low
    We're far from the shallow now

     
     


    SOUS LE CIEL DE PARIS (dernière version)

    Sous le ciel de Paris
    S’envole une chanson
    Hum Hum
    Elle est née d’aujourd’hui
    Dans le cœur d’un garçon

    Sous le ciel de Paris
    Marchent des amoureux
    Hum Hum
    Leur bonheur se construit
    Sur un air fait pour eux

    Sous le pont de Bercy
    Un philosophe assis
    Deux musiciens quelques badauds
    Puis les gens par milliers

    Sous le ciel de Paris
    Jusqu’au soir vont chanter
    Hum Hum
    L’hymne d’un peuple épris
    De sa vieille cité

    Près de Notre Dame
    Parfois couve un drame
    Oui mais à Paname
    Tout peut s’arranger

    Quelques rayons
    Du ciel d’été
    L’accordéon
    D’un marinier
    L’espoir fleurit
    Au ciel de Paris

    Sous le ciel de Paris
    Coule un fleuve joyeux
    Hum Hum
    Il endort dans la nuit
    Les clochards et les gueux

    Sous le ciel de Paris
    Les oiseaux du Bon Dieu
    Hum Hum
    Viennent du monde entier
    Pour bavarder entre eux

    Et le ciel de Paris
    A son secret pour lui
    Depuis vingt siècles il est épris
    De notre Ile Saint Louis

    Quand elle lui sourit
    Il met son habit bleu
    Hum Hum
    Quand il pleut sur Paris
    C’est qu’il est malheureux

    Quand il est trop jaloux
    De ses millions d’amants
    Hum Hum
    Il fait gronder sur nous
    Son tonnerre éclatant

    Mais le ciel de Paris
    N’est pas longtemps cruel
    Hum Hum
    Pour se faire pardonner
    Il offre un arc en ciel

     

    WHEN I FALL IN LOVE

    When I fall in love,
    it will be forever
    Or I'll never fall in love
    In a restless world like this is
    Love is ended before it's begun
    And too many moonlight kisses
    Seem to cool in the warm of the sun

    When I give my heart,
    it will be complet'ly
    Or I'll never give my heart
    (And)In the moment I can feel
    that you feel that way too
    Is when I fall in love with you

     

     


    votre commentaire
  •  

    (#5d0713/#ebf087)

     

     

      BIDONVILLE (lead et mezzo, 2ème envoi de Marc)

     

      


    votre commentaire
  •  

    (#82e5eb/#042b04)

     

    BAD GUY lead 1
    (Aesa, Adeline, Martine)

     

    BAD GUY lead 2
    (Kadidja, Capucine, Lola)

     

    BIDONVILLE (2ème envoi de Marc)

    Bientôt, bientôt,
    On pourra se parler, camarade
    bientôt
     
     Regarde-la ma ville
     Elle s'appelle Bidon elle s'appelle bidon

    Bidon, Bidonville
    Vivre là-dedans, c'est coton
    Les filles qui ont la peau douce
    La vendent pour manger
    Dans les chambres, l'herbe pousse
    Pour y dormir faut se pousser
    Les gosses jouent,mais le ballon mais c'est bidon
    C'est une boîte de sardines, bidon

    REFRAIN
    Donne donne-moi ta main, camarade

    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux Oh Oh
    Donne donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Regarde-la ma ville
    Elle s'appelle Bidon
    Bidon, Bidon, Bidonville
    Me tailler d'ici, à quoi bon?
    Pourquoi veux-tu que je me perde
    Dans tes cités? À quoi ça sert?
    Je verrais toujours de la merde
    Même dans le bleu de la mer
    Je dormirais sur des millions mais c'est bidon
    Je reverrais toujours, toujours Bidon
     
    REFRAIN
    Donne Donne-moi ta main, camarade
    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux Oh Oh
    Donne Donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Donne-moi la main, camarade
     
    Serre Serre-moi la main, camarade
    Je te dis "au revoir"
    Je te dis "à bientôt"

    Bientôt, 
    On pourra se parler, camarade
    Bientôt, 
    On pourra s'embrasser, camarade
    Bientôt, bientôt
    Les oiseaux, les jardins, les cascades
    Bientôt, bientôt
    Le soleil dansera, camarade
    Bientôt, bientôt
    Je t'attends, je t'attends, camarade.

     

     

    ECCE QUAM SIT

    NUN LIEGET ALLES 


    SHALLOW

    SOUS LE CIEL DE PARIS

     

    WHEN I FALL IN LOVE

     

     


    votre commentaire
  •  

    (#aaf187/#080721)

     

     

     BAD GUY

     

    BIDONVILLE (mezzo et lead, 2ème envoi de Marc)

     

    SHALLOW 

     

    SOUS LE CIEL DE PARIS

     

     


    votre commentaire
  •  

    (#e56aa7/#dfe39f)

     

    BAD GUY

     

    BIDONVILLE (2ème envoi de Marc)

    Bientôt, bientôt,
    On pourra se parler, camarade
    bientôt

     Regarde-la ma ville
     Elle s'appelle Bidon elle s'appelle bidon
    Bidon, Bidonville
    Vivre là-dedans, c'est coton
    Les filles qui ont la peau douce
    La vendent pour manger
    Dans les chambres, l'herbe pousse
    Pour y dormir faut se pousser
    Les gosses jouent,mais le ballon mais c'est bidon
    C'est une boîte de sardines, bidon

    REFRAIN
    Donne Donne-moi ta main, camarade

    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux Oh Oh
    Donne Donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Regarde-la ma ville
    Elle s'appelle Bidon
    Bidon, Bidon, Bidonville
    Me tailler d'ici, à quoi bon?
    Pourquoi veux-tu que je me perde
    Dans tes cités? À quoi ça sert?
    Je verrais toujours de la merde
    Même dans le bleu de la mer
    Je dormirais sur des millions mais c'est bidon
    Je reverrais toujours, toujours Bidon
     
    REFRAIN
    Donne Donne-moi ta main, camarade
    Toi qui viens d'un pays
    Où les hommes sont beaux Oh Oh
    Donne Donne-moi ta main, camarade
    J'ai cinq doigts, moi aussi
    On peut se croire égaux
     
    Donne-moi la main, camarade
     
    Serre Serre-moi la main, camarade
    Je te dis "au revoir"
    Je te dis "à bientôt"

    Bientôt, 
    On pourra se parler, camarade
    Bientôt, 
    On pourra s'embrasser, camarade
    Bientôt, bientôt
    Les oiseaux, les jardins, les cascades
    Bientôt, bientôt
    Le soleil dansera, camarade
    Bientôt, bientôt
    Je t'attends, je t'attends, camarade.

     

    ECCE QUAM SIT

     

    NUN LIEGET ALLES

     

    SHALLOW

     

    SOUS LE CIEL DE PARIS

     

    WHEN I FALL IN LOVE

     

     


    votre commentaire
  •  

    (#e9f27c/#c80c26)

     

    ECCE QUAM SIT

     

    NUN LIEGET ALLES (2ème envoi de Marc)

     

    WHEN I FALL IN LOVE

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    (#d2ad87/#295b29)

      

    BIDONVILLE (2ème envoi de Marc)

     

    ECCE QUAM SIT

     

     NUN LIEGET ALLES (2ème envoi de Marc)

     

    SHALLOW  (possible)

     

     WHEN I FALL IN LOVE

     

     


    votre commentaire
  •  

     SI VOUS AVEZ UN PROBLEME DE LECTURE DES MP3, AUTORISEZ LE "FLASH PLAYER"

     

     

    AFRICA

     Intro : tou dou dou   ta da da   ta da da   ta taaa  x4

    I hear the drums echoing tonight

    But she hears only whispers of some quiet conversation
    ta da da   ta da da   ta taaa

    She's coming in, twelve-thirty (12:30) flight 
    The moonlit wings reflect the stars that guide me towards salvation
    ta da da   ta da da   ta taaa

    I stopped an old man along the way
    Hoping to find some long forgotten words or ancient melodies
    ti di di   ti di di   ti tiii

    He turned to me as if to say, "Hurry boy, it's waiting there for you"

    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you

    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never had

    tou dou dou   ta da da   ta da da   ta taaa  x2
     
    The wild dogs cry out in the night
    As they grow restless, longing for some solitary company
    ti di di   ti di di   ti tiii

    I know that I must do what's right
    Sure as Kilimanjaro rises like Olympus above the Serengeti
    ti di di   ti di di   ti tiii

    I seek to cure what's deep inside, frightened of this thing that I've become
     
    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you

    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never had
     
    tou dou dou   ta da da   ta da da   ta taaa  x2  
     

    INSTRUMENTAL BREAK (à 2mn37 sur la vidéo ci-dessus)
    (pa la pa la pa la pa pa pa... / ta la ta ta ta... /
    ta la ta... ta la ta ta la ta... /
    pa la pa la pa pa pa... )
    Hurry boy, she's waiting there for you

      
     

    Retrouvez (LA) COMPLAINTE DU PROGRES 
    pages suivantes

     

    DANCING QUEEN
    (Paroles / coupez le son pour chanter votre voix)



    Retrouvez JIMMY pages suivantes

     


    MOTIVES
    (Paroles / coupez le son pour chanter votre voix)



    NASCIMO 

    Eh, yé yé yé yé...2x

    Seul Nascimo savait, seul, seul Nascimo savait 2x

    Seul Nascimo savait la faire danser 
    seul Nascimo savait la faire rêver
    seul Nascimo savait se faire aimer d'elle
    mais Nascimo était trop occupé
    à triturer les touches de son vieux piano

    toute la sainte journée 
    sacré Nascimo
    à triturer son piano
    pauvre Béthsabée
    toute la sainte journée 
    sacré Nascimo
    à triturer son piano
    pauvre Béthsabée

    un deux trois quatre (one two three four)
    Eh, yé yé yé yé...1x

    Seul Nascimo savait, seul, seul Nascimo savait 1x

    seul Nascimo savait la faire danser
    seul Nascimo savait la faire rêver
    seul Nascimo savait s'y prendre avec elle
    mais Nascimo était trop occupé
    à taquiner les peaux de ses vieux bongos

    toute la sainte journée
    sacré Nascimo
    à taquiner ses bongos
    pauvre Béthsabée
    toute la sainte journée
    sacré Nascimo
    à taquiner ses bongos
    pauvre Béthsabée

    un deux trois quatre (one two three four)

    INSTRUMENTAL
    (tou dou ta/ tou dou dou/ dou ta ta) x2

    Seul Nascimo savait, seul, seul Nascimo savait 1x

    seul Nascimo savait la faire danser
    seul Nascimo savait lui faire oublier
    les p'tites misères de son p'tit coeur en dentelle
    mais Nascimo était trop occupé
    à caresser les clefs de son vieux saxo (pauvre Béthsabée) 
    à triturer les touches de son vieux piano (pauvre Béthsabée) 
    à taquiner les peaux de ses vieux bongos (pauvre Béthsabée) 

    Eh, yé yé yé yé...2x

    ouin ouin ouin   ouin ouin ouin ...

     


    (LA) NONCHALANTE
    (Paroles / coupez le son pour chanter votre voix)

     

     

    QUE SERA QUE SERA

     O que será que me dá 
    Que me bole por dentro, será que me dá

    Que brota à flor da pele, será que me dá
    E que me sobe às faces e me faz corar
    E que me salta aos olhos a me atraiçoar
    E que me aperta o peito e me faz confessar
    O que não tem mais jeito de dissimular
    E que nem é direito ninguém recusar
    E que me faz mendigo, me faz suplicar
    O que não tem medida, nem nunca terá
    O que não tem remédio, nem nunca terá
    O que não tem receita.


    O que será que será
    Que dá dentro da gente e que não devia
    Que desacata a gente, que é revelia
    Que é feito uma aguardente que não sacia
    Que é feito estar doente de uma folia
    Que nem dez mandamentos vão conciliar
    Nem todos os unguentos vão aliviar
    Nem todos os quebrantos, toda alquimia
    Que nem todos os santos, será que será
    O que não tem descanso, nem nunca terá
    O que não tem cansaço, nem nunca terá
    1) O que não tem limite
    2) jusqu'à la fin du monde...

     

    EN PHONETIQUE :

    Ou qui sérá qui mi dá
    Qui mi poli pour dentrou, sérá qui mi dá
    Qui brota flor da pèli, séra qui mi dá
    I qui mi sobièch façizimi fach'courar
    I qui mi saoto zoliouz a miatreï souar
    I qui miapèrto peïtoué mi fass conféssar
    Ou qui n(ã)on teï mas jéïtou dji djissi moular
    I qui néï é djirétou ningué récouzar
    I qui mi faïch méndjiga, mi faïch implorar
    Ou qui nãon tèï méïdjid(a) ni nnounca térá
    Ou qui nãon tèï rèmèdji, ni nnounca térá
    Ou qui nãon tèï receïta.


    Ou qui sérá qui sérá
    Qui dá dentrou da gentchi qui nou djivia
    Qui djézacata gentchi, qué rrévélia
    Quia féïtouma gouar dèntchi qui nãon sacia
    Quia féïtoui chta douèndji djouma folia
    Qui ninndèj menn damentouch von conciliar
    Nèï todouzou zon gouènntouch von aliviar
    Nèï todouzouch québrantouch, toda(o) quimia
    Qui neï todozouis sèntouisse, sérá qui sérá
    Ou qui n(ã)on tèï dichcainss(ou), nèï nounca tèrá
    Ou qui n(ã)on tèï canssass(ou), nèï nounca térá
    1) Ou qui n(ã)on tèï limitchi

    2) jusqu'à la fin du monde...

     

    http://chorale-toucas.e-monsite.com/medias/files/soirdoctobre-partition.pdf

     SOIR D'OCTOBRE

    Un peu d'ombre et de lumière
    Au partage entre chien et loup.
    La forêt redevient pierre
    Et le renard est jaloux.
    Moi je rêve à la fenêtre
    Mon bateau s'en va vers vous
    Et j'ai vu viellir les hêtres.
    Je veux vivre près de vous
    Je veux vivre près de vous.  

    On n'est pas dans les Cyclades
    On est bien dans nos îles à nous.
    Nou avons le vent maussade
    Qui fait plier le genou.
    Mais pour vous ce soir d'octobre,
    Je voudrais rester debout.
    Que je sois perdu ou sobre
    Je veux vivre près de vous
    Je veux vivre près de vous.

    Je n'ai rien, ma poche est vide
    Le brouillard rampe de partout.
    Un passant passait, livide,
    Il n'avait pas rendez-vous.
    Soir d'octobre à ma fenêtre.
    Faut il être sage ou fou ?
    Faut il être ou ne pas être ?
    Je veux vivre près de vous
    Je veux vivre près de vous.

     

    ZOMBIE

    ZOMBIE : LES HOU HOU HOU...***

     

    instrumental (ou...)

    Another head hangs slowly /(ou)
    Child is slowly taken /(ou)
    (And) the violence caused such silence /(ou)
    Who are we mistaken /(ou)

    But, you see it's not me /(tu tu tu)
    It's not my family /(tu tu tu)
    In your head-ead, in your head
    They are fighting
    With their tanks and their bombs /(tu tu tu)
    And their bombs and their guns /(tu tu tu)
    In your hea-ead, in your head they are crying 
     
    In your hea-ead
    In your hea-ea-ea-ead

    Zom-ombie, zom-ombie, zom-ombie-é-é
    What's in your hea-eadd ? In your hea-ea-ea-ead
    Zom-ombie, zom-ombie, zom-ombie-é-é-é oh 

    instrumental (tou tou tou dou 3x + ou...)

    Another mother's breaking /(ou)
    Heart is taking over /(ou)
    ***(When) the violence causes silence /(ou + toum)
    We must be mistaken /(ou + toum)
     
    It's the same o-old (thing) theme /(tu tu)
    si-ince nineteen-sixteen (1916) /(tu tu tu)***
    In your head, in your head
    They're still fighting
    With their tanks***and their bombs /(tu tu)
    And their bombs and their guns /(tu tu)***
    In your head, in your head they are dying
     
    In your hea-ead
    In your hea-ea-ea-ead

    Zom-ombie, zom-ombie, zom-ombie-é-é
    What's in your hea-ead ? In your hea-ea-ea-ead
    Zom-ombie, zom-ombie, zom-ombie-é-é
     
    What's in your head ? (tenir note 4+3 tps)
    Zombie, zombie, zombie-é-é
    What's in your head ? (tenir note 4+3 tps)
    Zombie, zombie, zombie-é-é  
    What's in your hea-ea-ea-ea-ead
    Zombie, zombie, zombie-é-é  
    What's in your hea-ea-ea-ea-ead
    Zombie, zombie, zombie-é-é  
    What's in your hea-ea-ea-ea-ead (tenir la note)

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    ZOMBIE


    votre commentaire
  •  

     

     

    AFRICA (1)

    Intro :  ta da da   ta da da   ta taaa x4

    I hear the drums ou ou... echoing tonight
    But she hears only whispers of some ou... quiet conversa tion  ta 
    da da   ta da da   ta taaa
    She's coming in twelve-thirty flight (12:30) 
    The moonlit wings reflect the stars that guide me ou... towards salva tion  ta
     da da   ta da da   ta taaa
    I stopped an old man along the way
    Hoping to find some long forgotten words or ou ou... ancient melo dies ti
    di di   ti di di   ti tiii
    He turned to me as if to say, "Hurry boy, it's waiting there for you"

    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you
    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never haaaad

     ta da da   ta da da   ta taaa x2

    The wild dogs ou ou... cry out in the night
    As they grow restless, longing for some ou... solitary compan y ti
    di di  ti di di  ti tiii

    I know that I must do what's right
    Sure as Kilimanjaro rises like Olympus ou ou... above the Serenget i ti
     di di  ti di di  ti tiii

    I seek to cure what's deep inside, frightened of this thing that I've become

    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you
    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never haaaad


     ta da da   ta da da   ta taaa x2

    INSTRUMENTAL BREAK
    (pa la pa la pa la pa pa pa... / ta la ta ta ta... /
    ta la ta... ta la ta ta la ta... /
    pa la pa la pa pa pa... )

    Hurry boy, she's waiting there for you


     

     ou bien :

     

    AFRICA (2)

    Intro : ta da da ta da da ta taaa x4

    ou ou... (I hear the drums echoing tonight)
     echoing tonight
    (But she hears only whispers /ou... /of some)
    quiet conversa tion ta da da ta da da ta taaa
    (She's coming in twelve-thirty flight)
    in twelve-thirty flight

    (The moonlit wings reflect / ou... /the stars that guide me)
     t'wards salva tion ta da da ta da da ta taaa
    (I stopped an old man along the way)
    an old man along the way

    (Hoping to find some long / ou... /forgotten words or) 
    ancient melo di ti di di ti di di tiii
    (He turned to me)
    as if to say, "Hurry boy, it's waiting there for you"

    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you
    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never had

    ta da da ta da da ta taaa x2

    ou ou... (The wild dogs cry out in the night)
     cry out in the night
    (As they grow restless,/ ou... /longing for some)
     solitary company di ti ti ti di di tiii
    (I know that I must do what's right)
    I must do what's right

    (Sure as Kilimanjaro/ ou ou... /rises like Olympus) 
    above the Serengeti di di ti di di ti tiii
    (I seek to cure)
    what's deep inside, frightened of this thing that I've become

    REFRAIN :
    (It's) gonna take a lot to drag me away from you
    There's nothing that a hundred men or more could ever do
    I bless the rains down in Africa
    Gonna take some time to do the things we never haaaad

    ta da da ta da da ta taaa x2

    (INSTRUMENTAL BREAK)
    pa la pa la pa la pa pa pa... / ta la ta ta ta... /
    ta la ta... ta la ta ta la ta... /
    pa la pa la pa pa pa...

    Hurry boy, she's waiting there for you

     

     

    Retrouvez (LA) COMPLAINTE DU PROGRES en page 2


    Retrouvez JIMMY en page 2  

     

     

    MOTIVES

     

    NASCIMO

    Eh, Yé... yé yé yé  yé yé yé...
    yé yé yé yé  yé yé yé   yé yé yé  yé yé yé...


    Seul Nascimo savait, seul, seul Nascimo savait
    Seul Nascimo savait, seul, seul Nasci /


    Seul Nascimo savait la faire danser 
    seul Nascimo savait la faire rêver
    seul Nascimo savait se faire aimer d'elle
    mais Nascimo était trop occupé
    à triturer les touches de son vieux piano


    toute la sainte journée 
    sacré Nascimo
    à triturer son piano
    pauvre Béthsabée
    toute la sainte journée 
    sacré Nascimo
    à triturer son piano
    pauvre Béthsabée

    un deux trois quatre (one two three four)
    Eh,  Yé yé yé   yé yé yé yé...

    Seul Nascimo savait, seul, seul Nasci /

    seul Nascimo savait la faire danser
    seul Nascimo savait la faire rêver
    seul Nascimo savait s'y prendre avec elle
    mais Nascimo était trop occupé
    à taquiner les peaux de ses vieux bongos

    toute la sainte journée
    sacré Nascimo
    à taquiner ses bongos
    pauvre Béthsabée
    toute la sainte journée
    sacré Nascimo
    à taquiner ses bongos
    pauvre Béthsabée


    un deux trois quatre (one two three four)

    INSTRUMENTAL
    (tou dou ta/  tou dou dou/ dou ta ta
    tou dou ta/  tou dou dou/  dou ta ta)

    Seul Nascimo savait, seul, seul Nasci /

    seul Nascimo savait la faire danser
    seul Nascimo savait lui faire oublier
    les p'tites misères de son p'tit coeur en dentelle
    mais Nascimo était trop occupé
    à caresser les clefs de son vieux saxo (pauvre Béthsabée) 
    à triturer les touches de son vieux piano (pauvre Béthsabée) 
    à taquiner les peaux de ses vieux bongos (pauvre Béthsabée) 

    Eh... yé yé yé  yé yé yé...
    yé yé yé yé  yé yé yé   yé yé yé  yé yé yé...

    Ouin ouin ouin ouin ouin ouin...

     

    SOIR D'OCTOBRE

     

     


    votre commentaire
  •  

    LA MADRAGUE (Véro/Martine)

    di da oua pa pa pa   di da oua  x2

    Sur la plage abandonnée
    Coquillages et crustacés
    Qui l'eût cru déplore la perte de l'été
    Qui depuis s'en est allé

    On a rangé les vacances
    Dans des valises en carton
    Et c'est triste quand on pense à la saison
    Du soleil et des chansons

    Pourtant je sais bien l'année prochaine
    Tout refleurira ou-ou nous reviendrons
    Mai-ais en attendant je suis en peine
    De quitter la mer et ma maison

    Le mistral va s'habituer
    A courir sans les voiliers
    Et c'est dans ma chevelure ébouriffée
    Qu'il va le plus me manquer

    Le soleil mon grand copain
    Ne me brûlera que de loin 
    di da oua pa pa pa   di da oua
    Croyant que nous sommes ensemble un peu fâchés
    D'être tous deux séparés

    Le train m'emmènera va vers l'automne
    Retrouver la ville ou-ou sous la pluie
    Mon cha-grin ne sera pour personne
    Je le garderai comme un ami

    Mais aux premiers jours d'été
    Tous les ennuis oubliés
    Nous reviendrons faire la fête aux crustacés
    De la plage ensoleillée
    De la plage ensoleillée
    De la plage ensoleillée

    di da oua pa pa pa   di da oua  x2

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     AFRICA

     

    Retrouvez (LA) COMPLAINTE DU PROGRES en page 2

    Retrouvez JIMMY en page 2

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    DANCING QUEEN

     

    Retrouvez (LA) COMPLAINTE DU PROGRES en page 2


    Retrouvez JIMMY en page 2  

     

    LA NONCHALANTE

     

    MOTIVES

     

    NASCIMO 

     

    SOIR D'OCTOBRE

     

    ZOMBIE


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique